Extrait de Tchivo

Scène 0 : Anesthésie

Le Coeur de Sophocle.

L’énergie ne passe plus entre les deux pôles de son fengshui, elle la percée par le trou blanc son énergie

percée.

Il lui reste, ses poignets fins, pendus 

dans l’attente du dénouement

L’espoir comme un drame ignoble

Cet espoir ignoble du drame

Ignoble

Elle. 

La nuit s’endormir enfin le rejoindre un peu, combler un peu le rejet

de l’âme qui ne cesse de jouer la musique d’Alchaghâf.